RECHERCHER UN PHOTOGRAPHE PAR SON NOM :

ÉRIC PETR

Mon travail photographique est une réflexion sur l'essence de la lumière. Il interroge sur le fait que notre observation imposerait certaines limites à notre perception de la réalité.
Mon écriture naît de la rencontre d'un instant fixé sur le fil de l'intemporalité entre l'homme et l'univers.

Je suis né en 1961 et je vis à Marseille.
Très jeune, mes photographies, variations de lumière et de matière, parlent de notre relation à l’univers.
Pour autant, l'avènement du numérique dans les années 90, a marqué pour moi un moment de questionnement et d'interrogation.
Une rupture de 10 années me laissa le temps de reconsidérer ma relation à l'image.
En 2003, j'ai repris mon étude photographique pour l’impossible : saisir l'intemporel.
Depuis 2013, je m'exprime en tant qu'artiste.

[a.m.o.u.r.]

abandon, mouvement, ouverture, univers, renaissance

L'amour n'est pas forcément ce que nous voyons au travers d'un signe d'affection envers d'autres êtres ; il est aussi celui d'un acte d'adoration universelle.
Cet amour est une énorme vibration, une onde qui traverserait les galaxies et irradierait notre subconscient.
On peut la ressentir pleinement à certains endroits ou points de croisements énergétiques où, depuis des millénaires les hommes ont édifié et pratiqué des choses très puissantes d'un point de vue symbolique.
Cette série a été réalisée pendant la procession de Noël 2017 à la Grotte de Sainte Marie-Madeleine, en pleine nuit, dans la montagne de la Sainte Baume par -10 °C.

Canoline Critiks : www.ericpetr.net/single-post/2018/03/21/eric-petr-amour-36-visions
 

 
 

光の痕跡 [hikari no konseki]

[une écriture de lumière] est la traduction de 光の痕跡  
Mon négatif est une feuille blanche et la lumière, ma plume. Le rai de lumière étant fixe, c’est l’appareil photographique qui entre en mouvement pour écrire l'histoire.
Je pars du postulat selon lequel, la pellicule enregistre des ondes ou des vibrations émises par des photons qui détiennent en eux la mémoire de l'univers et livrent une lecture sous-jacente qui conduit inconsciemment le lecteur à une reconnaissance de son origine.

"Si, quand nous considérons une étoile, nous disons qu'elle existe, c'est parce qu'un certain nombre de photons sont venus frapper notre rétine ; ces photons se sont séparés d'elle il y a des millions d'années, et depuis nous ne savons absolument pas ce qu'elle est devenue". [Paul Morand]

mAtrix

De ces fils de lumière, qui ruissellent sur le monde comme l'eau répand la vie, se cacheraient les codes secrets de la matière créatrice qui reproduit les univers. Cette puissante énergie s'immiscerait dans les interstices de la nature et sa sève cosmologique œuvrerait pour façonner l'univers dans la matrice.

Cette série a été présentée sous forme d'installation avec ma série Popii lors des "Rendez-vous aux Jardins 2018".
Video de présentation de l'installation : https://youtu.be/6FWSb5vNgNg
En savoir + : www.ericpetr.net/single-post/2018/06/20/RdvJardins-mAtrix-Popii

Spirituelles Odyssées

"Une écriture-silence, sans le bruit de la plume qui court sur le papier ou le son des touches qui s’enfoncent sur le clavier. Une écriture de lumières, sans alphabet ni formes dessinées. Une écriture première, mais non primitive. Une énergie qui traverserait la nuit d’un jet de lumière. Une trace irréfutable de vie." Alceste Louleux
[extrait de la préface du livre "Spirituelles Odyssées" édité chez Corridor Éléphant]
www.ericpetr.net/livre

La plupart de mes œuvres photographiques sont à acquérir. N'hésitez pas à m'en demander des détails par mail.
Le délai de livraison compte environ 3 semaines entre la fabrication et l'envoi de l'œuvre. Un certificat d'authenticité et une facture sont délivrés par l'auteur.