RECHERCHER UN PHOTOGRAPHE PAR SON NOM :

BARBARA HARSCH

Née à Stuttgart (Allemagne), Barbara Harsch vit et travaille à Bruxelles. Elle a intensifié ses activités photographiques à partir du milieu des années nonante, avec un intérêt particulier pour les détails et leur valeur abstraite et graphique ainsi que pour les caractéristiques de différentes matières. Elle a exposé en Belgique, France, Allemagne, Pologne et Turquie.

Esprit des pierres

Pour les scientifiques, le grès (pierre de sable) n'a pas de secrets: roche sédimentaire formée de grains de sable, façonnée par le vent et l'eau et colorée par des oxydes métalliques.

Mais quel autre plaisir offre le regard purement esthétique sur cette extraordinaire palette de couleurs et ces multiples formes et structures fantastiques, qui évoquent paysages, animaux, figures humaines et autres objets imaginaires.

Esprit des sables

Inscrits dans le cycle de la nature, les rochers de grès, érodés par le temps, redeviennent sable: et là encore, le caprice de la nature se poursuit en dessinant sur la plage des fantasmagories aussi surréelles et éblouissantes, mais beaucoup plus éphémères.

Dans les plis du temps


Si, comme disait Cees Nooteboom, chaque photographie déclenche la question du temps, c'est le temps même qui est le sujet de cette série de photographies. Mort, vieillissement, déclin, affaiblissement, fragilité peuvent évoquer des émotions de choc, de désespoir ou de dégoût. Dans cette série de photographies pourtant, le sentiment de la mélancolie et une vague tristesse prédominent. Les couleurs douces et pâlies laissent transparaître une beauté éphémère dans la déchéance. La prise de conscience du passage du temps et de l'irrévocabilité de la vie humaine ouvrent le chemin à l'acceptation de l'impermanence de l'existence et au bonheur qui se manifeste dans des moments fugitifs.