• Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram

J'ai passé les sept premières années de ma vie à Casablanca. La douceur de vivre avec le soleil, les odeurs, les personnages hauts en couleur, la terre, la plage...
Et puis les blessures surviennent...  la terre a grondé, effaçant une ville de la carte et un pan de ma famille avec elle... Et puis le destin emporte une partie de ma chair...
A l'âge de sept ans, je laisse derrière moi les rêves et les blessures pour découvrir  la vie française.
A l'adolescence, la religion, qui après avoir occupé une place importante s'est vue mise à l'écart pour ne pas dire rejetée... Ce n'est que bien plus tard que j'en retrouve la quintessence par le biais de la spiritualité et du sacré.
L âge adulte me mène à mon métier de médecin avec une forte propension pour la psychanalyse et l'inconscient dans un premier temps puis ensuite pour les thérapies holistiques, l'esthétique et l'hypnose....
Aujourd'hui, les images que je produis sont issues de mon univers onirique. Elles sont nourries de symbolique, de blessures, de poésie ou de sacré. Mes personnages sont marqués du sceau de mon passé.  
Mes modèles sont choisis avant tout sur leur aptitude à côtoyer les émotions. J'entretiens avec eux un rapport très étroit sur le plan émotionnel. Les séances sont discutées en amont, mises en mots, mises en émotions. Si bien que lors de la séance, le modèle est complètement investi dans le thème.
Le contact avec l'inconscient est quelque chose d'extrêmement important pour moi. J'apprécie particulièrement qu'en découvrant une de mes photos, le spectateur ressente cette petite seconde de flottement, cette minuscule seconde où il n'y a pas de code prévu pour ce qu'il voit. Alors pour moi, le pari est gagné, nous sommes connectés et nous pouvons communiquer directement d'inconscient à inconscient. C'est le royaume de l'émotion, cette minuscule petite seconde. C'est elle qui continue à me rendre créatif.
Les aspects techniques sont préparées. Le plan d'éclairage que je choisi, ce que je pense utiliser comme matière sont testés avant. Le maquillage, l'environnement, les musiques qui seront utilisées ... tout cela afin d'oublier la technique lors de la séance.
Je laisse toujours une grande liberté au modèle. J'essaye surtout de nourrir sa créativité par les musiques, par les mots, par le contact avec la matière. Je ne lui demande jamais de jouer un rôle mais plutôt de vivre quelque chose intérieurement, quelque chose de fort, quelque chose qui le touche personnellement. Le moment de la prise de vue se passe de façon quasi inconsciente , immergé dans le volume de le musique. Cela peut aussi bien-être du sacrée, une symphonie, un requiem ou les standards des Doors ou Leonard Cohen...
Toute l'équipe est un petit peu en transe. Laisser émerger...
Ce n'est qu'au moment du visionnage que je sors de cet état. Je suis régulièrement surpris de l'émotion qui se dégage des clichés. Surpris, comme si j'étais un maillon dans une chaîne qui me dépasse. Je reçois, je transmets, cela passe par moi mais  vient de plus loin ...
L' émotion est le maître mot. Souvent sombre telle la peur, la perte, l'angoisse, la douleur, la folie, la séparation,  la vulnérabilité mais aussi lumineux avec l'espoir, la naïveté, la poésie, le sacré ...
La matière est également importante dans mon travail. Que ce soit l'eau, la farine, la peinture ou l'argile, la matière est souvent présente. A mon sens, elle exhausse l'émotion. Elle est porteuse d'un trouble. Comme s'il était difficile de situer l'œuvre, à mi-chemin entre la sculpture, la peinture et la photographie... La matière participe pleinement à cette précieuse seconde de flottement.
Mon style est volontairement épuré afin d'aller directement à l'essentiel: le regard et l'expression. Surtout ne pas se laisser distraire inutilement. La lumière guide le voyage de l' œil à travers le tableau. Elle prend le spectateur par le regard et le mène précisément vers sa destination...
Pour moi,la photographie ne consiste pas à saisir la réalité mais bien à la réinventer.

Via Galactea

"VIA GALACTEA" est une envolée explosive dans cette dimension où chaque geste enfante une galaxie...
    La magie de la matière comme la puissante vague de l'atlantique qui se brise sur le dos du baigneur transi...
    Instants jubilatoires ...
    Explosion inconditionnelle de l'âme ...
    Emergence galactique ....

 

Groundy Aroma

    "GROUNDY AROMA" est un voyage à la croisée des chemins entre photographie, sculpture et peinture.  Les corps habillés d’argile ouvrent à la poésie, l’élégance, l’émotion, le trouble, l’improbable....
    Si la pudeur est l’arôme de la volupté, il semble bien que l’insolite soit le parfum de l’imaginaire.
    Tous les ingrédients sont là, réunis pour un échange d’inconscient à inconscient.
                       Belle traversée...
"Atlas" et "La Voir"  ont obtenues une mention au grand palais 2019

East Side of the Cloud

"EAST SIDE OF THE CLOUD" est la partie de ce continent qui n'est pas visible de l'occident. Celle qui est de l'autre côté du "Nuage".
Inspirée des chorégraphies Butoh, cette série explore les émotions liées au traumatisme, à l'irreprésentable et au survivre avec...
Ces danses japonaises sont apparues dans les années 60, au décours de la guerre qui a laissé cette civilisation sans voix, condamnée au silence de l’introspection. Un mutisme qui masque un vacarme infernal. Des cris étouffés. Des silences qui deviennent parfois assourdissants
Au-delà de la métaphore, il s’agit bien de la confrontation à toute situation traumatique. Ces émotions passent de la peur à la sidération, de l’impuissance à la colère en passant parfois par la folie.
Des émotions sombres qui restent néanmoins marquées du sceau  de la poésie et du sacré ... Comme un soupir...
La phrase de Boris Cyrulnik à propos de la résilience peut trouver ici tout son sens : « Quiconque a côtoyé la mort est condamné à la poésie ».
-----------
"Maybe Tomorrow" a obtenu la mention d'honneur de la Fédération Internationale des Arts Photographiques à Vernon ( 25 avril au 3 mai 2020 , reportée du 3 au 11 octobre 2020).
"Staying Together" a obtenu la seconde place au concours de photo creative de Riedischem (14-22 mars 2020)
"Canicula" a obtenu le ruban de la Federation Internationale des Arts Photographiques à Riedischem (14-22 mars 2020)

Alchimie

 ALCHIMIE est un pèlerinage aux sources d’un pays où la terre ocre est omniprésente.

Cette série explore les relations féminines dans leurs multiples facettes:

    - initiation
    - protection
    - rituels
    - guidance
    -  …
C'est un voyage initiatique à travers les émotions féminines en compagnie de l'argile bienfaitrice.

Une traversée où les blessures s’entrouvrent pour mieux se refermer …